États-Unis : une dynamique d’inflation clairement rassurante

shutterstock_147954134©cocozero

Par Christophe Morel, Chef Economiste chez Groupama AM.

DSC_3993-1
[Christophe Morel, Chef Economiste]
La dynamique d’inflation aux États-Unis est clairement rassurante : en mars, l’inflation sous-jacente a progressé de +0.2% ramenant le glissement annuel à +2.1%. Surtout, en moyenne sur 3 mois, la hausse mensuelle reste dans la zone de « haut de cycle » (cf. graphique 1) correspondant à un rythme annuel d’inflation compris entre +2.5% et +3.0%.

Plusieurs éléments nous rendent confiants sur la poursuite de cette dynamique haussière sur les prix :

  • les prix du pétrole et des biens agroalimentaires sont en hausse ;
  • le cycle économique reste favorable, soutenant l’inflation sous-jacente (dite cyclique). D’ailleurs, la hausse de la composante prix de l’enquête ISM suggère que les prix à la production sur les biens intermédiaires devraient continuer de progresser (cf. graphique 2) ;
  • la composante la plus importante des indices de prix, à savoir le « prix des logements », semble sous-valorisée au regard de notre modélisation (qui intègre le taux de vacances des logements, les constructions et le coût de l’emploi ; cf. graphique 3).

Cette publication nous donne l’opportunité de confirmer notre scénario économique pas forcément consensuel dans la mesure où nous anticipons des croissances globalement moins fortes que celles prévues par le Consensus, mais des inflations plus élevées. En fait, notre « couple croissance/inflation » attendu nous semble une issue logique à ce que suggèrent les entreprises dans les enquêtes de conjoncture lorsqu’elles indiquent être confrontées à des contraintes de production. D’une part, ces contraintes de production ne permettent pas de rester sur le même rythme d’accélération de l’activité, tant et si bien que les délais de livraisons restent élevés (cf. graphique 4). D’autre part, ces contraintes devraient normalement se résoudre pour partie par des hausses de prix (salaires, biens et services).

Au total, ce cycle devrait surprendre par sa longévité (la croissance sera plus durable que d’habitude justement parce que la reprise aura été plus lente que d’habitude), mais aussi par le couple « Croissance/Inflation ».

 

Graphique 1

Graphique 2

Graphique 3

Graphique 4

 

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité  en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et réservées à l’usage exclusif de ses destinataires.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.