États-Unis : ce qui rassure un banquier central et ce qui peut le contrarier

24/11/2017

shutterstock_110784326©pio3

Par Christophe Morel, Chef Economiste chez Groupama AM

DSC_3993-1
[Christophe Morel, Chef Economiste]
Certaines journées de publications macroéconomiques sont plus emblématiques que d’autres. Dans une même journée, on a observé la statistique qui rassure – à savoir l’investissement – mais aussi celle qui est la plus susceptible de contrarier un banquier central américain, les anticipations d’inflation :

  •  aux États-Unis, l’investissement des entreprises est essentiellement évalué au travers des livraisons de biens durables (hors éléments exceptionnels défense et aviation). Sans surprise au regard des enquêtes de conjoncture, l’investissement sera sans doute révisé en hausse pour le 3ème trimestre, et il progresse toujours à l’entrée du 4ème (cf. graphique 1). Les perspectives d’investissement à 6 mois annoncées par les entreprises dans les enquêtes conjoncturelles augurent d’une poursuite de cet investissement.

 

  • l’enquête de l’Université du Michigan auprès des ménages révèle que leurs anticipations d’inflation long terme (5 à 10 ans) est presque sur des plus bas (cf. graphique 2). Ce niveau a déjà été observé dans le passé, et ne devrait pas en tant que tel questionner. Cependant, il résonne avec une dynamique récente des points-morts  d’inflation qui est aussi négative, et ce dans un environnement économique pourtant favorable.

 

A ce stade, nous n’avons aucune raison de modifier notre scénario sur la politique monétaire américaine. Cependant, les anticipations d’inflation sont fortement pondérées par les banquiers centraux dans leur balance des risques. C’est pourquoi, il convient de surveiller sans complaisance tous les indicateurs d’anticipations d’inflation (enquête de la Fed de NY, prévisions des professional forecasters, …). Une nouvelle dégradation conjointe de ces anticipations dans un environnement conjoncturel pourtant porteur pourraient conduire certains banquiers centraux à infléchir leur discours.

 

 

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité  en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et réservées à l’usage exclusif de ses destinataires. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.