Une gouvernance responsable

Engagée et responsable

Engagée de longue date sur le terrain de l’investissement responsable, Groupama AM affirme sa conviction qu’un émetteur est d’autant plus performant qu’il intègre au cœur de sa stratégie de gestion, les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Notre vision responsable de la finance s’exprime aussi au travers d’un dispositif de contrôle structuré permettant de sécuriser les opérations et d’apprécier l’exposition des clients aux risques. Ainsi des outils de construction de portefeuille performants et reconnus permettent d’optimiser les budgets de risques.

Enfin, un engagement envers ses clients et actionnaires s’exprime également au travers du choix d’une gouvernance cohérente et volontaire.

Une gouvernance guidée par des engagements clients forts

Protéger les intérêts de ses clients à tout moment est le fondement de la mission de Groupama Asset Management. Des engagements qui s’inscrivent dans une démarche globale visant à assurer une parfaite sécurité et sérénité dans la gestion des investissements confiés.

UNE DÉMARCHE DE PROXIMITÉ

Groupama Asset Management a fait de la proximité le cœur de la relation avec ses clients. C’est cette proximité quotidienne qui permet de leur délivrer une information fiable et réactive. Autant de points de répères qui sont déterminants dans l’adaptation de son offre de service aux nouvelles évolutions réglementaires que sont Bâle 3 et Solvabilité 2. Chaque client est ainsi régulièrement informé sur les marchés financiers et l’offre de produits financiers.

UNE POLITIQUE OPTIMISÉE D’EXÉCUTION DES ORDRES

L’exécution d’un ordre client fait l’objet de mesures très strictes au sein de Groupama Asset Management et ce, dans un souci de maîtrise et de maximisation de résultat. La politique d’optimisation repose sur cinq règles, cinq engagements de Groupama AM :

  1. Une mise en place de procédures afin d’obtenir le meilleur résultat possible ;
  2. La communication des informations (actions, capitaux, performances, investissement, économie, rentabilité…) spécifiques et utiles à chaque client ;
  3. L’application de manière appropriée de la politique d’exécution en respectant les différentes catégories de clients, d’instruments financiers et de transactions ;
  4. La démonstration aux clients que les ordres exécutés pour leur compte l’ont été en accord avec ladite politique ;
  5. La révision de la politique d’exécution de manière régulière et à chaque changement significatif sur les marchés couverts.

Cette démarche est conforme à la mise en application de la Directive des Marchés d’Instruments Financiers (Directive MIF : conférence de l’AMF), applicable depuis le 1er novembre 2007.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

En savoir plus sur la Directive MIF : conférence de l’AMF

Politique de sélection et d’exécution

Rapport sur les frais d’intermédiation

Politique de rémunération

Politique de sélection et d’évaluation des prestataires

Orientée dans le sens d'un engagement actionnarial

L’engagement actionnarial est un levier stratégique de la stratégie ISR de Groupama Asset Management dans le cadre de sa démarche de responsabilité fiduciaire et sociale auprès de ses clients. Une approche impliquante qui fait de Groupama AM, au travers de ses actions et initiatives, un véritable acteur du progrès en matière de responsabilité sociétale.

UNE DÉMARCHE STRUCTURÉE

L’engagement actionnarial désigne l’ensemble des prises de positions, actions ou initiatives que peut initier un acteur comme Groupama AM pour mener les entreprises vers un niveau de responsabilité sociétale plus élevé et les inciter à améliorer leurs pratiques ESG. Pour Groupama AM, cet engagement actionnarial prend 3 directions fondamentales :

  1. La recherche d’un dialogue permanent avec les entreprises dans lesquelles ses portefeuilles sont investis ; parce que ce dialogue constitue le meilleur moyen de faire évoluer les pratiques des sociétés. Chaque entretien constitue une occasion privilégiée pour questionner l’entreprise sur ses principaux enjeux ESG et comprendre la manière dont elle y répond ;
  2. La participation aux débats de place dans lesquels Groupama AM tient un rôle important en animant différents travaux de réflexion ;
  3. La réalisation d’études et de travaux ad hoc.

UNE POLITIQUE DE VOTE DYNAMIQUE

Voter aux assemblées générales est, pour Groupama AM, le premier acte de tout gestionnaire activement responsable, et fait partie intégrante du processus de gestion. Au travers de sa politique de vote Groupama AM encourage les entreprises à aller au-delà des contraintes réglementaires pour promouvoir la valorisation à long terme des investissements.

La marque encourage également la diffusion des meilleures pratiques de gouvernance et de déontologie professionnelle, le développement économique, la cohésion sociale et la protection de l’environnement.

Les lignes directrices de vote sont revues chaque année, car il est important de prendre en comptes toutes les évolutions que peut connaître une entreprise ou un secteur d’activité : évolution des lois et règlements de finance, évolution des codes de gouvernance, intégration des pratiques de place, ainsi que des recommandations des analyses internes.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

Politique de vote 2017

Rapport sur les droits de vote

Rapport Engagement Actionnarial 2017

L'exclusion systématique des armes controversées

L’engagement de Groupama Asset Management va bien au-delà de ces exclusions décidées suite à l’application de la méthodologie de sélection des émetteurs. En effet, depuis le 1er mai 2009, le groupe applique une politique stricte d’exclusion en matière d’investissement dans les entreprises reconnues impliquées dans les activités liées aux bombes à sous munition (BASM) et/ou mines anti-personnel (MAP) s’appliquant à l’ensemble des portefeuilles sous gestion. Sont ainsi concernées les activités de production, stockage, distribution et de commercialisation.

En savoir plus

Les risques sous contrôles

La sécurisation des opérations financières est une préoccupation majeure de Groupama Asset Management. C’est pourquoi le groupe a fait le choix d’une organisation spécifique du dispositif de contrôle interne, au travers d’équipes spécialisées. Ce sont ces équipes dédiées qui sont chargées de la limitation des risques et du contrôle des différentes étapes du process afin de garantir à chaque client une totale sécurité de ses investissements.

La Direction des risques, en charge du contrôle de deuxième niveau des risques d’investissement (gestion financière des portefeuilles OPC et mandat) est organisée autour de deux fonctions complémentaires : le contrôle du cadre de gestion (respect des limites d’investissement réglementaires considérées comme spécifiques) et le risk management (maîtrise des risques de gestion financière).

La Conformité assure elle la maîtrise des risques réglementaire, juridique et de réputation. Le contrôle interne évalue et encadre pour sa part le risque opérationnel. Enfin, le RSSI est en charge de la maîtrise des risques liés à la sécurité des systèmes d’information.

Afin de veiller à une parfaite application des procédures internes et de couvrir les différents types de risques, trois comités ont également été mis en place :

Le comité mensuel des risques : il traite des risques liés à la gestion financière des portefeuilles. Chaque trimestre, ce comité prend de plus une dimension très stratégique avec la participation du Directeur général, des responsables des trois directions opérationnelles de Groupama Asset Management (développement, gestions, activités support) et celle du Directeur Audit, Contrôles et Juridique ;

Le comité de contrôle interne : il pilote la cohérence et l’efficacité de l’ensemble du dispositif de contrôle interne ;

Le comité d’audit : il prend connaissance et examine les comptes annuels, le rapport sur l’évaluation du dispositif de contrôle interne, les activités de l’audit interne, du contrôle interne, de la conformité et du RSSI.