Activité pour compte de tiers 2018 : Groupama AM enregistre une collecte nette de 1,420 milliard d’euros

18/02/2019

shutterstock_153661487adisa-1024×683

Malgré un contexte de marché adverse, Groupama Asset Management a conservé un rythme de collecte soutenu en 2018 : les flux de souscription nets provenant de l'activité pour compte de tiers ont atteint 1,420 milliard d'euros. Le développement de l'offre de gestion sur le segment de la distribution et à l'international a pleinement joué son rôle de diversification des relais de croissance.

Année après année, l’activité pour compte de tiers de Groupama Asset Management poursuit son développement à un rythme soutenu. Les flux de souscription nets provenant de la clientèle externe ont ainsi atteint 1,420 milliard d’euros au terme de l’année passée, portant le montant des actifs sous gestion pour compte de tiers à 20,5 milliards (au 31 décembre 2018, contre 19,8 au 31 décembre 2017).

Le montant total des encours sous gestion, agrégeant les actifs gérés pour compte de tiers et ceux gérés pour le compte de Groupama, atteignent 99,4 milliards d’euros*.

Ces résultats robustes − obtenus dans un environnement de marché marqué par une recrudescence de la volatilité et de l’aversion au risque chez les investisseurs − émanent essentiellement de deux segments de commercialisation qui ont pleinement joué leur rôle de relais de croissance, conformément au plan stratégique GAM 2.022 : la distribution et l’international.

Sur le plan géographique, l’Amérique latine et l’Espagne ont contribué pour près de 950 millions d’euros à la collecte nette, contre près de 640 millions pour l’Italie.

Quant au segment de la distribution, il a soutenu les flux de souscriptions nets à hauteur d’un milliard d’euros en France et à l’international.

Près de 37% des encours sous gestion pour compte de tiers proviennent de la clientèle internationale.

Les gestions de conviction et de niche plébiscitées 

catala-jean-marie_img5240-1-light
Jean-Marie Catala, Directeur Général Délégué, Groupama Asset Management

« En 2018, l’industrie de la gestion d’actifs a subi, en France, une contraction sur lesegment des institutionnels en particulier pour l’offre de gestion obligataire. Nos efforts de diversification des relais de croissance et de développement sur le marché de la distribution ont permis la résilience de notre activité. Notre partenariat avec Groupama Gan Vie, via l’USF (l’Unité de Solutions Financières),
a soutenu la commercialisation de nos fonds dans le cadre d’unités de comptes, avec une collecte nette de 414 millions d’euros en 2018 »
illustre Jean-Marie Catala, Directeur général délégué de Groupama Asset Management.

En termes de stratégies et classes d’actifs, les gestions de conviction et les solutions à forte valeur ajoutée, sur des segments de niche, ont suscité l’intérêt des investisseurs. Ainsi, les stratégies actions et convertibles, en particulier les gammes de fonds Avenir et G Fund European Convertible Bonds, ont contribué significativement à la collecte nette (à hauteur de 326 millions d’euros) et aux résultats économiques de Groupama AM.

setbon-philippe_img5827-1light
Philippe Setbon, Directeur Général, Groupama Asset Management

« Dans le cadre du plan GAM 2.022, nous avons pour objectif de franchir des seuils critiques d’encours sous gestion et de pérenniser notre croissance organique. Nous comptons accélérer la commercialisation de solutions d’investissement auprès des professionnels de la distribution et des particuliers. Nous souhaitons aussi maintenir nos parts de marché sur le segment institutionnel, une cible de clientèle naturelle et affinitaire  » affirme Philippe Setbon, Directeur général de Groupama Asset Management. »

En 2019, nous concentrerons également nos efforts sur 3 axes majeurs :

  • la poursuite du déploiement de la stratégie ESG avec l’ambition d’une approche transversale sur l’ensemble des gestions,
  • l’intégration de données financières et extra-financières alternatives dans nos process d’investissement,
  • l’industrialisation de notre métier notamment via la robotisation, l’utilisation de la blockchain,

Ces innovations sont aujourd’hui incontournables pour rester compétitif dans une industrie de la gestion d’actifs exposée à de nombreuses mutations  » conclut Philippe Setbon.

 

*Données au 31 décembre 2018

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Edité par Groupama Asset Management, Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com