Article 173

12/07/2019

ESG

Pionnière dans le développement de la finance durable, avec la COP21 et l'adoption de l'Accord de Paris en 2015, la France a adopté dès le mois d'août de la même année une loi de transition écologique et énergétique (TEE) introduisant un cadre de transparence sur la prise en compte des enjeux climatiques dans les stratégies d'investissement.

Pionnière dans le développement de la finance durable, avec la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris en 2015, la France a adopté dès le mois d’août de la même année une loi de transition écologique et énergétique (TEE) introduisant un cadre de transparence sur la prise en compte des enjeux climatiques dans les stratégies d’investissement.

L’article 173 de la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 (publié le 31 décembre 2015) définit ainsi les obligations d’information des investisseurs institutionnels concernant leur prise en compte des paramètres environnementaux et sociaux.

Au cœur du dispositif, il incombe à chaque société de gestion de publier un rapport annuel  » Article 173 « .

Les informations et la méthodologie utilisée pour l’analyse des émetteurs, à partir des critères ESG, ainsi que la façon dont sont intégrés les résultats de l’analyse, doivent être explicités dans ce rapport.

Aujourd’hui, nous publions notre rapport  » Article 173 «  pour l’année 2019.

Pionnier de la finance durable, nous nous sommes, depuis le début des années 2000, inscrits dans une démarche de réflexion stratégique de long terme cadrée et compréhensible sur nos décisions d’investissement.

Nous proposons une intégration progressive et pragmatique des critères ESG.

Aujourd’hui, cette dernière se généralise puisqu’un tiers des encours sous gestion (31,8 Mds d’euros) prennent en compte des critères ESG en 2019, contre un quart en 2018. En 2018, chaque gérant a suivi en moyenne une formation de 10 heures sur l’intégration des critères ESG au sein des décisions d’investissement.

En s’appuyant sur une batterie d’indicateurs environnementaux pointus, nous sommes capables d’identifier efficacement les risques et de détecter les nouvelles opportunités de valeur ajoutée liés aux enjeux climatiques.