Chine : Stabilisation du rythme de croissance à l’entrée du quatrième trimestre 2019

14/11/2019

shutterstock_114948508©chuyuss

Par Thuy Van Pham, Economiste Marchés Emergents chez Groupama Asset Management.

pham-thui-van
[Thuy Van Pham, Economiste]

 

En Chine, les toutes dernières publications confirment la stabilisation du rythme de la croissance à l’automne. Comme le montre notre Proxy PIB, l’activité a évolué sur une trajectoire de croissance certes plus faible que par le passé, mais relativement stable depuis deux mois (cf. graphique 1).

 

Chine : Proxy PIB (A partir des proxy de PIB dans l'industrie et dans les services variations sur un an, %)

Ce tableau global reflète une balance des indicateurs défavorables/favorables toujours équilibrée :

  • Sur le plan sectoriel, le ralentissement de la production industrielle (de 5,8 % en septembre à 4,7 % en octobre) masque la forte accélération de l’activité dans les secteurs manufacturier et des services publics ainsi que la résilience de la production d’électricité. L’activité du secteur des services reste stable à 7% sur un an.
  • Du côté de la demande, si l’investissement et les ventes au détail ont marqué un ralentissement par rapport à septembre, l’activité de la construction et les ventes de logements ont continué de progresser à des rythmes robustes. Les exportations en dollars courants, quant à elles, ont même accéléré sur un mois.

De ce fait, il est important de ne pas surinterpréter la décélération de certains indicateurs clés en octobre tout comme leur accélération observée le mois précédent. La volatilité des statistiques est particulièrement forte au cours de la période récente. Ainsi, nous continuons de penser que la tendance de fond reste inchangée : le ralentissement de l’économie se poursuit, mais ne s’amplifie pas.

A court terme, aucun élément ne pointe vers une réaccélération de l’activité. Au contraire, les risques baissiers n’ont pas disparu. Les incertitudes autour de la demande mondiale sont toujours manifestes alors que le conflit commercial sino-américain est loin d’être terminé malgré l’apaisement ressenti ces dernières semaines. Parallèlement aux risques externes susceptibles de peser sur la croissance, ce sont des freins domestiques qu’il faudra surveiller :

  • La montée continue de la propension à épargner (cf. graphique 2) et à s’endetter des ménages s’opère en faveur des biens immobiliers et au détriment des biens de consommation ;

Chine : taux d'épargne des ménages des zones urbaines (en % du revenu disponible)

  • La volonté de l’Etat de poursuivre le désendettement et le nettoyage du  » shadow banking  » maintiennent les conditions monétaires et financières sur des niveaux élevés (cf. graphique 3), ce qui pèse sur le financement des agents privés (notamment des entreprises).

Chine : indicateur des conditions financières (ICF)

Malgré la poursuite du ralentissement, nous réitérons notre hypothèse selon laquelle les statistiques résilientes et surtout en ligne avec les objectifs de croissance des autorités (entre 6 et 6,5 %) ne nécessitent pas d’amplifier les mesures de relance dans l’immédiat. La stratégie prudente et ciblée des autorités va être reconduite, surtout dans un contexte où l’inflation s’est accélérée en raison principalement de la flambée des prix du porc (cf. graphique 4).

Chine : prix à la consommation (variations sur un an, en %)

 

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Edité par Groupama Asset Management – Siège social : 25 rue de la ville l’Evêque, 75008 Paris – Site web : www.groupama-am.com