États-Unis : l’effet-richesse existe

shutterstock_110784326©pio3

Aux États-Unis, les ventes au détail pour le mois de décembre ont fortement baissé de 1.2% au global et de 1.7% pour la composante dite " core " excluant l'automobile, l'énergie et les matériaux de construction.

DSC_3993-1
Christophe Morel, Chef Economiste

Aux États-Unis, les ventes au détail pour le mois de décembre ont fortement baissé de 1.2% au global et de 1.7% pour la composante dite « core » excluant l’automobile, l’énergie et les matériaux de construction. Globalement, ce sont des amplitudes de baisse constatées seulement en 2008 ou septembre 2001 (cf. graphique 1). Dans un environnement où les fondamentaux des ménages sont pourtant favorables (fort désendettement, reconstitution du taux d’épargne, créations d’emploi, hausse des salaires et baisse du prix du pétrole), cette contraction de la consommation fin 2018 ne peut être reliée qu’à la forte baisse des marchés actions (graphique 2). Cette publication nous conforte dans l’idée que le consommateur américain réagit rapidement à l’effet-richesse « négatif ».

Etats-Unis : Ventes au détail (variations mensuelles du " groupe core ", hors automobile, essence et matériaux de construction)

Etats-Unis : ventes au détail et marchés actions

Les marchés actions ont sensiblement rebondi et les fondamentaux des ménages sont favorables (graphiques 3 à 4), si bien que nous considérons toujours que la consommation est le « maillon fort » de la croissance américaine. En revanche, le « maillon faible » est bien l’investissement : la forte remontée de l’endettement des entreprises (graphique 5) rend les entreprises très vulnérables à toute tension financière, qu’elle provienne des marchés ou des établissements de crédit. A cet égard, l’enquête de la Fed auprès des établissements de crédit est une enquête à laquelle nous suggérons d’attacher désormais une très grande importance notamment après le durcissement des conditions de crédit observées lors de la dernière publication (graphique 6).

Etats-Unis : endettement des ménages

Etats-Unis : taux d'épargne des ménages

Etats-Unis : endettement des entreprises

Etats-Unis : Enquête de la FED auprès des établissements de crédit

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information. Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPCVM. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.