Fed : la politique monétaire devient davantage « market-dependent » que « data-dependent »

shutterstock_192332942©Cvandyke

Notre analyse sur la réunion de politique monétaire de la Fed est la suivante

DSC_3993-1
[Christophe Morel, Chef Economiste]
Notre analyse sur la réunion de politique monétaire de la Fed est la suivante :

  • La Fed n’a pas beaucoup clarifié son diagnostic sur le caractère plus ou moins accommodant de la politique monétaire. Pour notre part, nous considérons que les conditions monétaires ne sont plus accommodantes depuis la mi-2018. On peut le percevoir si l’on compare le  » shadow rate » (un taux directeur recalculé intégrant l’impact de la politique monétaire non conventionnelle) avec l’estimation du taux neutre selon les économistes de la Fed T. Laubach & J. Williams l’actuel directeur de la Fed (graphique 1), ou encore si l’on se réfère à la dynamique des dollars en circulation dans l’économie mondiale (graphique 2).
  • Les mouvements de marché se compensaient encore début décembre entre la diminution du prix du pétrole, la contraction des taux longs et la baisse des actions. Cependant, si elle se confirme, la baisse des actions depuis 15 jours n’est plus compensée et commence à mordre sur la croissance 2019 de quelques dixièmes de point (graphique 3).
  • Les anticipations d’inflation sont désormais à la limite de la zone  » d’inconfort  » (cf. graphiques 4 & 5). Si le prix du pétrole se maintient sur les niveaux actuels, le processus de révision à la baisse des perspectives d’inflation pèsera sur les anticipations d’inflation.

Au total, la Fed n’a pas  » repris la main  » à l’issue de sa réunion de politique monétaire. Elle est apparue davantage  » taker  » ( » preneuse « ) des conditions financières que  » maker  » ( » faiseuse « ). Si les tensions financières devaient encore s’accroître, la perspective de croissance pour 2019 serait révisée à la baisse. Cela conduirait vraisemblablement la Fed à modifier sa balance des risques, et à ajuster plus explicitement sa « forward guidance » vers une pause et non un ralentissement dans le resserrement monétaire.

2018 12 21 FED 1

2018 12 21 FED 2

2018 12 21 FED 3

2018 12 21 FED 4

2018 12 21 FED 5

 

 

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et réservées à l’usage exclusif de ses destinataires.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.