Japon : la Banque du Japon n’achètera pas de « green bonds » mais assurera un rôle indirect dans la lutte contre le changement climatique

20/07/2021

shutterstock_325626656©USAGE EDITORIAL UNIQUEMENT-Takashi Images

Au total, bien qu'il y ait une volonté de dépasser les sujets conventionnels d'une banque centrale, l'approche adoptée par la BoJ est teintée de prudence. En effet, contrairement en Europe avec la BOE et la BCE, la BoJ n'interviendra pas directement sur le marché des " green bonds " mais jouera plutôt un rôle intermédiaire pour orienter les fonds vers les efforts de décarbonisation des entreprises.

Thuy Van Pham
[Thuy Van Pham, Economiste]
A l’issue de la réunion des 15-16 juillet 2021, la Banque du Japon (BoJ) a laissé les principaux paramètres de sa politique monétaire inchangés. Cette dernière inclut notamment l’objectif de taux à court terme à -0,1 % ainsi que l’ensemble des mesures non conventionnelles telles que le programme de rachats sans limite d’obligations d’Etat ou les programmes spéciaux de soutien au financement des entreprises (prolongés de six mois jusqu’en mars 2022). La banque centrale a également ajusté à la baisse ses prévisions de croissance, prenant en compte les dernières mesures de prévention sanitaire strictes alors que l’archipel est confronté à une nouvelle vague de contaminations au Covid-19. Selon les projections publiées, la croissance nippone ressortirait à 3,8 % sur l’exercice fiscal 2021 contre 4 % projetés en avril.

La réunion a surtout l’occasion pour la BoJ de dévoiler les lignes directrices de son nouveau programme visant à stimuler le financement des activités de lutte contre le changement climatique. Nous retenons quatre points essentiels (cf. figure 1) :

  • Les objectifs : la BOJ cherche à répondre aux besoins de lutte contre le changement climatique. A travers ce programme, l’institution pourra ainsi accompagner la stratégie gouvernementale faisant de l’investissement vert une priorité politique et son plan de neutralité carbone en 2050.
  • Les outils : la BoJ va offrir des fonds à taux zéro (au lieu d’appliquer son taux standard de -0,1 %) aux institutions financières qui financent des activités économiques engagées dans des projets pour l’environnement via notamment des obligations vertes. Les financements à taux zéro s’opèrent pour une période d’un an et pourront être reconduits plusieurs fois. En revanche, la BoJ n’achètera pas d’obligations vertes puisque : i/ il n’existe pas de taxonomie internationale de  » green bonds  » ; et ii/ ses interventions pourraient perturber le marché obligataire classique et in fine interférer dans la politique du gouvernement. Elle n’exclut pas toutefois des achats d’obligations vertes libellées en devises étrangères en utilisant ses réserves de change.
  •  La durée : le programme sera mis en place d’ici la fin de l’année et jusqu’en 2030.
  • La taille : il s’agit du critère inconnu encore à ce jour. Selon M. Kuroda, le chiffre dépendra de comment seront définis les détails du dispositif. Il devrait être significatif dans la mesure où les institutions financières sont déjà nombreuses à entreprendre les prêts et investissements liés au climat.

Japon : nouvel outil de financement de la BOJ destiné à soutenir les investissements "verts"

L’annonce du fonds « climat » nous paraît cruciale puisque la BoJ se distingue des autres banques centrales. En matière d’orientation de politique monétaire tout d’abord, le nouvel outil de financement vient renforcer son dispositif monétaire déjà ultra accommodant déjà en place, alors que la tendance est plutôt à la normalisation aux Etats-Unis et en Europe (cf. figure 2). En matière d’intégration du facteur  » climat  » dans le mandat de la banque centrale ensuite, la BoJ réitère ses deux principales missions : assurer la stabilité des prix et la stabilité financière. L’intégration du changement climatique passera donc par le soutien au secteur privé. Ceci contribuera « à la stabilisation des conditions macroéconomiques sur le long terme, ce qui est justement sa mission en tant que banque centrale ».

Japon : dispositif non conventionnel de soutien à l'activité de la BOJ

Au total, bien qu’il y ait une volonté de dépasser les sujets conventionnels d’une banque centrale, l’approche adoptée par la BoJ est teintée de prudence. En effet, contrairement en Europe avec la BOE et la BCE, la BoJ n’interviendra pas directement sur le marché des « green bonds » mais jouera plutôt un rôle intermédiaire pour orienter les fonds vers les efforts de décarbonisation des entreprises. Autrement dit, elle laissera la prise de décision concernant l’investissement et le financement  » vert  » au secteur privé et se concentrera uniquement sur la distribution de fonds dédiés à cet objectif. De cette manière, l’institution peut rester neutre par rapport aux marchés, tout en apportant son soutien aux défis environnementaux. Elle évite par la même occasion le débat de savoir si ces derniers devraient être intégrés dans le mandat d’une banque centrale.

 

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

 Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée