La Fed évoque plusieurs raisons pour ralentir en 2019 le rythme de son resserrement monétaire

shutterstock_147954134©cocozero

Par Christophe Morel, Chef Economiste chez Groupama Asset Management.

DSC_3993-1
Christophe Morel, Chef Economiste

Le Président de la Fed, J. Powell, et le vice-Président, R. Clarida, ont prononcé des discours très complémentaires, et qui font écho à notre analyse fondamentale sur la politique monétaire américaine.

  1. Les points saillants de ces interventions :
    • la détermination du taux d’équilibre est incertaine, mais elle est pourtant nécessaire pour qualifier la politique monétaire sur son caractère accommodant ou restrictif ;
    • les taux d’intérêt seraient  » juste en-dessous  » de leur niveau d’équilibre ;
    • certaines mesures d’anticipation d’inflation ne doivent pas baisser davantage sauf à s’interroger sur la stabilité des prix;
    • les risques sur la stabilité financière sont  » globalement modérés « . Le rapport de la Fed sur la stabilité financière fait seulement état de poches de vulnérabilité sur l’endettement de certaines entreprises et sur la valorisation de marché de certains crédits. Sinon, la Fed est plutôt rassurée sur le levier dans le secteur financier (banques, compagnies d’assurance, hedge funds, ..), sur le risque d’ALM et de liquidité, sur l’endettement des ménages et sur la valorisation des actifs financiers.
    • Les principaux risques macroéconomiques sont l’effet-richesse négatif, la normalisation de la politique monétaire aux États-Unis (sic), les négociations commerciales et le Brexit.

2. Dans ces interventions, nous retrouvons plusieurs éléments structurants de notre diagnostic sur la politique américaine de la Fed, à savoir :

  • les risques sur la croissance sont in fine supérieurs aux risques d’inflation/surchauffe, notamment en raison de la vulnérabilité de l’économie américaine aux effets-richesse ;
  • les anticipations d’inflations ne sont pas encore dans une zone totalement confortable pour la Fed (graphiques 1 & 2) ;
  • le taux réel  » neutre  » est actuellement bas et devrait le rester (graphique 3);
  • la Fed doit communiquer sur la taille cible de son bilan sachant que le dégonflement passe d’une  » piste bleue  » à une  » piste rouge  » (graphique 4);
  • les risques sur la stabilité financière sont globalement modérés.
  1. Au total, la Fed nous suggère que la stabilité des prix et la stabilité financière ne constituent pas une menace immédiate. En revanche, les risques macroéconomiques sont toujours présents, notamment la vulnérabilité de l’économie réelle à l’évolution des marchés actions. Dans ces conditions, il n’y a pas de raison – à ce stade à tout le moins – d’accélérer le resserrement monétaire, et il y a des raisons de ralentir en 2019 le rythme du resserrement monétaire par rapport à 2018.1 :  » The median of expected inflation 5-to-10 years in the future from the University of Michigan Surveys of Consumer is within – but I believe at the lower end – of the range consistent with price stability.

Sans titre

Sans titre1

Sans titre2

Sans titre3

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et réservées à l’usage exclusif de ses destinataires.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.