Minutes de la Fed : la « patience » pré-annonce la « pause »

shutterstock_192332942©Cvandyke

Pour mémoire, les Minutes sont un outil de communication de la Fed. Cela signifie que la Fed peut exploiter la publication de ces Minutes pour faire passer un message, insister sur certains points à l'instant de la publication (et pas forcément autant abordés au moment des débats), et ce faisant, cela conduit à un écart entre le message des Minutes et le message du FOMC.

DSC_3993-1
Christophe Morel, Chef Economiste

Pour mémoire, les Minutes sont un outil de communication de la Fed. Cela signifie que la Fed peut exploiter la publication de ces Minutes pour faire passer un message, insister sur certains points à l’instant de la publication (et pas forcément autant abordés au moment des débats), et ce faisant, cela conduit à un écart entre le message des Minutes et le message du FOMC. Nous sommes actuellement dans ce cas de figure : les Minutes suggèrent davantage une  » pause  » dans le resserrement monétaire alors que le FOMC concluait à l’époque à un  » ralentissement dans le resserrement monétaire « . Au-delà, les points saillants sont :

  1. Sur le diagnostic économique
  • les participants considèrent que le chemin de croissance est  » comme anticipé « , mais ils observent une dissonance entre des données économiques très positives et l’inquiétude des marchés financiers ;
  • leurs contacts dans les entreprises signalent moins d’optimisme lié à la guerre commerciale, au moindre soutien à venir du stimulus fiscal et à la volatilité sur les marchés financiers ;
  • l’inquiétude commence à poindre parmi les banquiers centraux américains sur le risque d’abaissement des anticipations d’inflation à long terme;
  • enfin, si la balance des risques reste équilibrée, certains membres considèrent que les risques à la baisse ont augmenté.

2. Sur les implications en termes de politique monétaire

  • quelques participants étaient favorables à un statu quo en décembre ;
  • plusieurs participants considèrent que l’absence de pressions inflationnistes permet d’être  » patient  » dans la remontée du taux directeur, voire de prendre le temps d’observer désormais les effets sur l’économie réelle des hausses passées des Fed Funds;
  • enfin, les banquiers centraux ont prolongé leurs discussions sur la trajectoire à long terme du bilan, mais cela n’en reste qu’au stade de la réflexion. Plusieurs participants ont évoqué la possibilité de réduire la duration des actifs pour pouvoir la rallonger en cas de retournement conjoncturel, ou d’accélérer la vente des MBS pour que le bilan ne comporte plus que des treasuries. Bien évidemment, le renforcement des risques à la baisse sur le bilan rend ces propositions inopportunes.

 

Au total, la mention du terme  » patience  » dans ces Minutes confortent notre scénario de politique monétaire, à savoir qu’il est urgent de faire une pause  » autant de temps que nécessaire  » dans le resserrement monétaire conventionnel. En outre, la dynamique baissière de plusieurs mesures d’anticipation d’inflation à long terme (graphiques 1 & 2) devraient remettre en question le rythme de dégonflement du bilan qui est sur une trajectoire probablement trop agressive (graphique 3).

 

Sans titre

Sans titre1

Sans titre2

AVERTISSEMENT

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet.

Les informations contenues dans ce document sont confidentielles et réservées à l’usage exclusif de ses destinataires.

Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.